Réaliser le cahier des charges pour la création de son site Internet

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir ici Aurore de Marguin Design pour parler de la réalisation du cahier des charges de ton nouveau site Internet. Graphiste et consultante spécialisée dans la communication des entrepreneurs et des créateurs d’entreprise, Aurore anime avec passion son blog pour aider les créateurs d’entreprise. Elle est particulièrement active sur les réseaux sociaux et a même récemment lancé un Webzine trimestriel gratuit pour les entrepreneurs. Top, non ?

En plus, nous nous sommes récemment rendue compte que nous venions toutes les deux d’Antibes. Bien qu’expatriée pour ma part, je suis particulièrement attachée à ce petit coin de France où je reviens plusieurs fois par an.

Parmi les nombreuses cordes à son arc, Aurore peut t’aider à créer le cahier des charges à destination de la personne que tu as choisis pour la création de ton site Internet. Moi-même, je fais généralement remplir un questionnaire préparatoire pour en savoir un maximum sur le projet en question : la cible, les fonctionnalités du site, l’identité visuelle, les concurrents… Autant d’informations indispensables au bon déroulement de la mission. Mais quand mes clients viennent avec un cahier des charges clair et précis, c’est encore mieux. Ainsi, nous avons une vision claire et nous gagnons du temps.

Le sujet est tellement riche et important, que nous avons décidé d’en faire un Facebook live avec Aurore, le mercredi 25 avril à 12h30 heure de France. Tu pourras nous retrouver sur nos pages Facebook respectives et nous poser toutes tes questions sur les choses à anticiper pour choisir ton prestataire de services et préparer le mieux possible le cahier des charges pour que cette étape importante se passe au mieux. Rejoins-nous !

Facebook live Anne-Laure Seret Aurore Marguin Design Comment réaliser le cahier des charges pour la création de son site Internet ?

Rejoins-nous pour le live sur nos pages Facebook :

Bonjour, je suis Aurore Marguin de blog.marguindesign.com et je suis ravie de répondre aux questions que vous pourriez vous poser concernant la réalisation d’un cahier des charges pour votre webdesigner.

De quoi a-t-on besoin avant de contacter un webdesigner ?

Avant de contacter un webdesigner, soyez bien sûr que vous avez compris quelles sont ses compétences. Il existe tellement de métiers différents et spécifiques dans le web ! Il faut bien comprendre la différence entre chaque discipline.

Le webdesign

C'est la discipline qui consiste à créer la maquette du site, la partie visible de l’iceberg que sera votre site internet. Le webdesigner va travailler sur l’esthétique de votre site, sur la cohérence avec votre image de marque (couleurs, typographie, image, mise en page...)

Le développement web

Cela consiste à rédiger le code source qui sera lu et interpréter par les navigateurs. Ce code, c’est la partie non visible de l’iceberg, il détermine les fonctionnalités et l’interactivité de votre site.

Le référencement

C'est l’art et la manière de faire apparaitre votre site dans les moteurs de recherche, en fonction des mots recherchés par les internautes.

Le webdesign, le développement web et le référencement sont donc 3 disciplines différentes, mais toutes ont leur importance, dès la création du site ! Il ne vous faut pas simplement un webmaster mais une personne capable d'apporter une prestation de qualité et des solutions adéquates, qui tiennent compte de ces 3 points majeurs.

De quoi le webdesigner a besoin afin de commencer une collaboration la plus efficace possible ?

Avant de se lancer dans la création d’un site, il faut concevoir un cahier des charges. Les questions que le webdesigner vous posera ne diffèrent pas d’un cahier des charges classique. On peut les résumer en « qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi » ?

Qui ?

Qui est votre cible ? Quel est le problème ou l’envie qu’elle rencontre et que vous pouvez résoudre pour elle. Plus la description est détaillée, mieux c’est !

Quoi ?

  • Les textes et les images sont-ils fournis par le client ou faudra-t-il les créer ?
  • Existe-t-il déjà une charte graphique (autrement dit : un logo, des codes couleurs, des typographies, une iconographie, etc.) ou faut-il en créer une ?
  • S’agit-il d’une création de site ou de remanier un site existant ? En effet, la modification du design de votre site existant peut avoir plusieurs conséquences, comme par exemple vous faire perdre votre référencement actuel. Par ailleurs, de nombreux prestataires web refuseront de travailler sur un site existant, car cette pratique est source de nombreuses contraintes inutiles. Ils vous proposeront plutôt de partir sur un tout nouveau site, en y insérant les éléments que vous souhaitez conserver. Le résultat sera plus professionnel et plus “propre”.
  • Avez-vous déjà un nom de domaine ou un hébergement ? Où ont-t-ils été acheté ? S’il s’agit d’un site existant, vous appartient-il ou appartient-il à l’agence qui l’a conçu ?
  • Souhaitez-vous pouvoir effectuer des modifications mineures par vous-même (modifications d’un texte, d’une image, ajout d’un article de blog, etc.) ?
  • Quelles sont les fonctionnalités que vous souhaitez avoir sur votre site ? (Espace membre ? Prise de rendez-vous en ligne ? Inscription à une newsletter ?…)
  • Quelle sera l’arborescence du site ? Autrement dit, quelles pages doivent figurer dans le site ? Quelles rubriques ?

D’autres questions peuvent s’ajouter à cette liste selon la spécificité de votre demande.

Où ?

Souhaitez-vous cibler une zone géographique et/ou une population spécifique, autre que francophone par exemple ? Le site sera-t-il, ou devra-t-il dans l’avenir, être multilingue ?

Quand ?

Quels sont les délais ? Quand le site doit-il être en ligne ? Prévoyez-vous le lancement d’un produit ou d’un programme ?

Comment ?

Quel est votre budget ?

Pourquoi ?

Quel est l’objectif de ce site ? Autrement dit, pourquoi vous faut-il un site ? Quels résultats souhaitez-vous atteindre avec ce site ?

Optimise ton référencement naturel - Anne-Laure Seret webdesigner

Comment déterminer une arborescence cohérente ?

L’arborescence doit être déterminée en amont de la création du site. Il faut éviter d’avoir trop de rubriques différentes (6 c’est bien… 8 c’est un maximum). Si vous avez besoin de plus, utilisez des sous-rubriques. Les maîtres mots sont clarté et logique. Déterminer les rubriques les plus importantes, celles qui devront être les plus rapides à trouver. Ces rubriques ne devront logiquement pas se trouver au fin fond de votre arborescence, mais plutôt à son sommet.

Quelle plateforme choisir ?

Le choix de la plateforme dépendra de vos besoins.

Pour un site vitrine, un blog, ou tout autre type de site, WordPress est une excellente plateforme !

Ses points forts sont multiples : optimisation pour le référencement, mise en page personnalisée et de très nombreuses fonctionnalités simples à mettre en place (prises de rendez-vous, carte, effets d’animation, partage automatisé sur les réseaux sociaux, vidéos plein écran, portfolio, etc.).

WordPress comporte un espace d’administration intégré qui permet au client d’effectuer des modifications simples par lui-même (textes, photos, ajout d’article, de news, etc.).

Cette plateforme réunit efficacité, accessibilité et créativité !

Les plateformes de type Wix ou Jimdo sont des alternatives rapides et simples si vous n’avez pas le budget pour faire appel à un professionnel. Vous n’aurez jamais la même efficacité qu’avec WordPress ou un site sur mesure, en commençant par l’optimisation pour le référencement. Ce sont, à mon sens, de bonnes solutions pour les petits budgets, mais seulement temporairement. Il est bien plus simple et efficace de faire créer son site directement sur WordPress.

Dans le cas d’un site e-commerce, Prestashop et Shopify sont de très bonnes plateformes. WordPress propose aussi un module e-commerce très complet.

Vous pouvez aussi vous faire créer un site entièrement sur mesure. Autrement dit, un développeur web va concevoir votre site en partant de zéro (c’est-à-dire sans passer par une plateforme de type WordPress). Dans ce cas, l’espace d’administration ne sera pas inclus, il faudra aussi le faire créer par votre développeur si vous souhaitez pouvoir effectuer par vous-même des modifications sur votre site. Les sites sur mesures sont donc bien plus onéreux, mais répondent à des demandes très spécifiques. Votre prestataire analysera vos besoins et vos attentes pour déterminer si cette solution répondra mieux à vos attentes qu’un site WordPress.

Pour un site vitrine, un blog, ou tout autre type de site, WordPress est une excellente plateforme !

Y a-t-il des règles de rédaction pour les textes de mon site ?

Favorisez les phrases simples et concises. Une page web doit contenir minimum 200 mots pour être référencée. N’hésitez à donner du relief à votre texte, en mettant des passages en gras, en faisant des exergues et en organisant votre texte en paragraphes séparés par un grand titre (voir un sous-titre). N’oubliez pas de rédiger ou de faire rédiger aussi la description de chacune des pages sur Google (on appelle cela la “métadescription”). Une règle très importante : le texte de votre site doit être unique. Il ne doit pas être copié sur une autre page web, y compris sur des réseaux sociaux. Autrement, c’est considéré comme du « contenu dupliqué » : Google n’aime pas ça du tout ! Il pénalisera votre référencement.

Dois-je faire appel à un rédacteur ou un copywriter ?

Faire appel à un rédacteur web est une excellente idée ! En effet, on n’écrit pas pour le web de la même manière que l’on écrit pour un support papier. La qualité de votre rédaction va non seulement impacter positivement l’internaute, mais aussi votre référencement. Google aime que les textes de votre site soient qualitatifs !

La rédaction web requiert des connaissances spécifiques pour l’optimisation de vos textes, en fonction du support (site, blog, réseaux sociaux, page de vente, etc.) et des pratiques de référencement qui ne cessent d’évoluer à grande vitesse.

Je conseille à mes clients de parler des bénéfices de leurs offres, plutôt que d’en faire une description « technique ». D’où l’importance de bien identifier sa cible dès le départ, pour en identifier les besoins.

Dois-je mettre des photos de moi sur mon site ?

Mettre une photo de vous et de votre équipe, si vous êtes plusieurs, permet d’humaniser votre entreprise, à travers le support numérique qui semble « froid » et distant pour beaucoup de monde. Cela inspire la confiance. Si vous tenez à votre anonymat, pourquoi ne pas vous créer un avatar ? Ce sera toujours plus chaleureux que rien du tout et apportera une touche ludique à votre identité. Personnellement, j’ai choisi un portrait de moi, prise par un photographe, que je mets partout : réseau social et site web. Ainsi, c’est très facile pour les gens de me reconnaître, dès que j’interviens sur Facebook, dans un commentaire de blog ou n’importe quel autre réseau social. On retient plus facilement les visages que les noms.

Marguin design

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, je serais ravie d’y répondre !

Et retrouvez-nous mercredi 25 avril sur la page Facebook de Marguin Design ou celle d’Anne-Laure pour un Facebook live afin de répondre à toutes vos questions.

Aurore de Marguin Design

Pour compléter cet article, je te propose de découvrir en vidéo les 7 conseils pour écrire du contenu de qualité pour ton site Internet. Anne-Laure

ENREGISTRE-MOI !

Réaliser le cahier des charges pour la création de son site Internet PINTEREST
Anne-Laure SERET

About Anne-Laure SERET

Hello ! Je suis Anne-Laure. Je créé des images pour les familles heureuses, les entrepreneurs talentueux et les entreprises ambitieuses. Passionnée par les couleurs, les formes, la lumière…et surtout les gens et leurs talents, je crée des images qui vous ressemblent VRAIMENT. Vous êtes unique ! Je vous aide à le montrer de manière créative et authentique, de la photo au site Internet.

Pin It on Pinterest

Shares

Partage !

Tu penses que ça peut servir à d'autres ? Partage ;)